Au coeur du désert, un désert de pensées


L'expérience profonde du désert imprègne dans notre Être tout entier une trace indélébile. Lorsque le désert de sable laisse place au désert des pensées, c'est le coeur qui parle.

Alors je vous partage quelques poèmes écrits par des participants à la retraite de méditation, yoga et silence, "secret du sahara", qui s'est déroulée du 20 au 27 février 2019. Nous attendions ,dans la communion des âmes, le couché du soleil dans ce paysage aux couleurs de feu.

***

Dune de M’hamid

Terre de sable et de silence, le vent emporte mon esprit loin, loin, là-haut.

Terre de sable, d’ombres et de lumières, tu réchauffes nos cœurs.

Grand est ton espace, grand est mon silence.

Le souffle m’emporte comme les vagues que dessine le vent.

Ta couleur rayonnante m’illumine et mon corps est rempli d’espace.

La vie est à chaque pas, du matin jusqu’au soir à travers sillage.

Terre de sable, le souffle caresse les formes changeantes de ta grandeur.

Je me perds dans ce vide immense rempli de joie et d’amour.

Mon souffle respire ce sable et m’emporte vers l’infini.

Sable, vent, eau, soleil, le désert n’est pas si désertique.

Il est rempli de toutes formes de vies.

Terre de sable, où les Hommes se déplacent au fil du temps dans la lenteur du jour qui passe.

Que réveilles-tu en eux ? Un immense et intense désir de vivre cet instant qu’est la Vie.

Terre de sable où les animaux se déplacent au fil du temps dans la chaleur du vent.

Vont et viennent ces vies dans l’impermanence.

Je te salue désert !

Gratitude infinie !

Les astres sont beaux en ta présence.

La Lune, Le Soleil, Les Etoiles, tous t’embellissent.

Terre de sable merci pour cette richesse et le rayonnement de mon cœur.

Terre de sable je te rends grâce de tout ce que tu m’as apporté.

Roseline

***

Le désert Un poème en r C’est ici dans le désert Que je dois apprendre à me taire Pour écouter la sagesse berbère Des hommes purs du désert. Écouter n’est pas une mince affaire Et j’ai toujours eu peur de le faire Alors commencer par le silence du désert Serait peut être la chose à faire. Ici dans ce coin de la Terre Ou la chaleur peut être un enfer Et le froid vif comme un terrible hiver Vous êtes le pot de terre contre le pot de fer. Ils l’ont bien compris les berbères Et cela ne date pas d’hier. Que je m’inspire de ces hommes fiers Pour apprendre à me taire Et écouter la sagesse du désert. Honneur et Respect Philippe​

***

Désert, que me racontes-tu ?

Avec tes formes généreuses, la douceur de tes courbes et la profondeur de ta matrice ?

Tu me parles à voix basse, de silence, de patience, de beauté, d’équilibre, que rien n’est seulement ombre sans être aussi lumière, que s’il y a des creux, on peut aussi s’attendre à observer des bosses ?

Ai-je bien entendu ?

Laisse moi te dire, à mon tour, que bien qu’immense tu es aussi fragile, telles ces gracieuses fleurettes qui t’habillent.

Désert prends soin de toi, notre bonheur en dépend, telle une belle femme mûre tatouée de ses rides de vécu, tu offres à qui veut le voir, ta simplicité et ta merveilleuse beauté.

Évelyne

***

Désert Infini

Terre sauvage, des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants y ont vécu, y vivent encore, dans la joie... et la souffrance aussi.

Ils croient en l'univers, ils prient et restent Unis face à tes tempêtes, face à la sécheresse, ils connaissent la vraie valeur de la vie et savourent l'instant présent dans ta douceur immense.

Ils croient en leurs guides toujours présents : le soleil puis les étoiles, les étoiles puis le soleil : éternel recommencement. Désert infini, Terre sacrée, merci !

Muriel


116 vues
Contactez-moi

Mobile (France): +33 6 63 73 64 30

Mobile (Ecosse): +44 79 426 739 92

contact@stephaneayrault.com

www.stephaneayrault.com

  • Noir Icône iTunes
  • Spotify noir Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon
Contact

© 2017 by Stéphane Ayrault