Comment vivre dans ce monde et ne pas se laisser emporter par ce monde ?


SE LIBÉRER DE L'EMPRISE DU MENTAL

Comment vivre dans ce monde et ne pas se laisser emporter par ce monde ?


« Soyez dans ce monde, mais ne soyez pas de ce monde ».


Cet enseignement de Jésus, m’a pris du temps pour que je puisse en percevoir et expérimenter sa profondeur. Jeune adulte, j’avais envie d’être de ce monde, profiter au maximum de ce que ce monde pouvait m’offrir, mes sens étaient en alerte maximum 24H/24, prêt à saisir toutes les opportunités qui puissent les faire tressaillir.


En fait, c’est la voie du yoga qui m’a permis d’aller explorer plus en profondeur l’essence de cette phrase… au-delà des sens ! Certes, cela ne s’est pas fait du jour au lendemain, mon attrait pour le monde était bien trop fort pour que je puisse m’en défaire d’un coup de baguette magique.


Dans un premier temps il m’a fallu comprendre, oui… je dis bien comprendre. Mon intellect avait besoin d’appréhender d’une façon tangible l’importance et les bénéfices qu’il pourrait retirer de vivre pleinement et intégralement cette connaissance : d’être dans ce monde, mais pas de ce monde.


Puis telle une étincelle venant des profondeurs de la Conscience, cette connaissance associée à mon expérience est devenue sagesse. Les 8 membres du yoga du sage Patanjali m’ont aidé à mieux déceler toute la beauté de cet enseignement de Jésus, qui n’avait pas encore pu déloger le voile d’ignorance logé entre la Vérité et ma réalité.


Lorsque j’ai commencé à me plonger corps et âme dans cette voie de libération que sont ces 8 membres du yoga proposés par Patanjali, et que vous pouvez retrouver dans mon ouvrage "Les 4 sagesses du yoga", ma vie a pris une tout autre dimension. Déjà en vivant en conscience les yamas et niyamas, ce code éthique et moral à l’égard d’autrui, et cette discipline personnelle. Puis la découverte des asanas qui m’ont amené à vivre pleinement mon incarnation dans le corps physique, être attentif à ses moindres mouvements, à ses blocages tout aussi bien qu’à ses possibilités. La science du souffle, du pranayama, m’a offert d’honorer mon temple physique par l’accueil de ce souffle divin.


Puis, est venue le temps d’apprécier la saveur des 4 autres membres :

• pratyahara, l’aptitude à se retirer des objets des sens et à maîtriser les sens ;

• dharana, la concentration ou notre habileté à rester focalisés ;

• dhyana, la méditation ;

• samadhi, le but ultime du Yoga, où l’âme individuelle fusionne avec l’âme cosmique universelle, l’union du Soi individuel avec la Conscience suprême.


Avec une pratique assidue de ces membres, au fil des mois, des années, une place de plus en plus importante et précieuse a été offerte à viveka (le discernement) et vairagya (le détachement).


En ces temps de crise, je perçois à quel point, ces deux richesses sont devenues des forces indispensables pour ne pas se laisser happer par le monde qui nous environne, par toutes ces informations et désinformations qui nous inondent, tant véhiculées par les médias traditionnels qu’alternatifs. Oui, sans aucun doute cela demande une vigilance accrue pour avoir la sagesse de discerner le vrai du faux, ce qui éclaire de ce qui embrume, ce qui élève de ce qui rabaisse.


Dans ce monde en pleine mutation, la magnifique voie du yoga doit vaillamment prendre sa place pour amener en chacun d’entre nous plus de discernement et de détachement. En tant qu’enseignant de cette sagesse ancestrale, savoir prendre du recul est nécessaire pour ne pas se laisser piéger et devenir prisonnier ou esclave de ce monde, alors que le monde a besoin plus que jamais d’hommes et de femmes libres… libre de l’emprise des sens, libre de la dictature du mental, libre d’un intellect instable et incertain, libre d’une mémoire accrochée au négatif et libre d’un ego blessé ou en proie à la soif de pouvoir.


Oui, en tant qu’enseignant et pratiquant de yoga, notre responsabilité est grande pour établir durablement un monde de paix, d’amour et de bienveillance à l’égard de tous les règnes du vivant.

.

LOKAH SAMASTAH SUKHINO BHAVANTU


29 vues
Contactez-moi

Mobile (France): +33 6 63 73 64 30

Mobile (Ecosse): +44 79 426 739 92

contact@stephaneayrault.com

www.stephaneayrault.com

  • Noir Icône iTunes
  • Spotify noir Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon
Contact

© 2017 by Stéphane Ayrault