Le curcuma, un puissant anti-inflammatoire qui agit à de multiples niveaux

September 26, 2018

 

Venant juste de terminer une cure ayurvédique Panchakarma*, je remercie Myriam pour cet article très utile et complet sur cette épice aux multiples propriétés appelée Curcuma. Je vous invite également à découvrir et à cuisiner sans plus attendre la délicieuse recette du Kitchari, qu'elle partage avec nous dans son article.

Le Kitchari ou Kichadi (selon les régions de l'Inde) est connu aussi sous le nom de la recette détox des Yogis.

Sagessement Vôtre, Stéphane.

 

 

Le CURCUMA, un puissant anti-inflammatoire qui agit à de multiples niveaux

 

l’Ayurvéda (ainsi que la médecine chinoise traditionnelle) considère le curcuma comme une épice sacrée du fait de ses hautes propriétés médicinales, maintenant reconnues par les autorités scientifiques (5600 études biomédicales publiées).

 

Quoi ?

 

Le curcuma (curcuma longa) est un rhizome comme le gingembre, originaire du sud de l’inde. Sa couleur orange éclatante en fait la star des currys indiens. Il a une saveur légèrement amère, terreuse et une odeur légère de moutarde.

 

Comment le préparer ?

 

Il est conseillé d’associer le curcuma au poivre noir dont la teneur en pipérine contribue à améliorer l’absorption des curcuminoïdes.

 

Le curcuma en poudre (rhyzome séché et réduit en poudre) peut être ajouté à bon nombre de plat et de dessert ; une simple pincée pourra ajouter une note légère épicée et une jolie couleur. (voir la recette du kitchari)

 

Appliquez-le aussi en pâte sur les piqures d’insectes et les inflammations de la peau.

 

Où le trouver ?

 

Achetez-le si possible dans sa version brute (rhizome) que l’on peut trouver aisément sur les marchés ou en magasin bios. En poudre, vérifiez qu’il est 100 % certifié Bio (avec 95 % de curcuminoïdes). Evitez ceux contenant des additifs ou « autres ingrédients ».

 

Si vous achetez la curcumine en gélules, optez pour des enveloppes végétales.

 

Jusqu’à une quantité de 8g/jour de curcumine, il n’y a aucun effet secondaire attendu.

 

Les bienfaits

 

Dans le rhizome du curcuma, des polyphénols : les curcuminoides dont la curcumine (à 90 % de ce composé) qui lui donnent sa belle couleur orangée mais aussi un pouvoir antioxydant et neuroprotecteur le plus puissant connu à ce jour, d’où ses propriétés :

 

- Anti-inflammatoires :

La curcumine prévient les risques d’asthmes, d’allergie, d’arthrose, sans aucun effet secondaires typiques de certains médicaments allopathiques. L’inflammation chronique étant connue comme déclencheur de nombreuses maladies.

 

- Anti-cancéreuses :

Elle prévient, ralentis et peut stopper le développement de certains types de cancers, particulièrement les tumeurs dans l’oesophage, les intestins, l’estomac et la peau. Des études in vitro montrent que la curcumine inhibe la prolifération des cellules cancéreuses en agissant à divers moments de leur développement et qu’elle favorise la fabrication d’enzymes éliminatrices de ces cellules.

 

- Boosteur du système immunitaire

Elle neutralise les radicaux libres responsables du vieillissement et stimule les mécanismes antioxydants du corps, connue pour être 5 à 8 fois plus efficace que la vitamine C et E ! Elle a également des effets bénéfiques sur les maladies cardiaques et les maladies de peau.

 

- Et dernier bienfait non négligeable, la curcumime a un effet antidépresseur prouvé (dans son action sur les neurotransmetteurs sérotonine et dopamine) et combat également la neurotoxicité du fluorure. Des essais cliniques sur la maladie d’Alzheimer sont en cours.

 

 

Description ayurvédique :

Rasa (saveur) : piquant, astringent, amer

Virya (action) : chauffant

Vipaka (effet post-digestif) : piquant

Doshas (constitutions) : équilibre tous les doshas appelés Pita, Vata, Kapha, les types de constitutions* ayurvédiques basés sur les cinq éléments (éther, air, feu, eau et terre). Cependant il peut augmenter vata et pitta pris en excès.

 

*Faîtes-vous diagnostiquer par un médecin ayurvédique pour connaître votre constitution.

 

**************

 

Le kitchari ou la recette détox des Yogis

 

 

Changement de saison, le début de l'automne ou du printemps sont des périodes idéales et naturelles pour éliminer les toxines accumulées.

 

Le kitchari est un mélange de riz, légumineuses et d’épices. 
C’est une recette de longue vie, très digeste, qui aide à détoxifier et équilibre les 3 doshas. Il contient les six saveurs et complémente le nettoyage Ayurvédique profond appelé Panchakarma*.

Utilisez la proportion idéale d’1 part de riz pour ½ part de haricot mungo (la plus digeste des légumineuses particulièrement efficace dans l’élimination des pesticides).

 

La recette de base inclue le riz, le haricot mungo, le curcuma et du poivre noir (du sel si l’on désire). Pour plus de fibres, ajoutez quelques légumes faciles à digérer (type courges).

 

Recette pour 6 personnes

  • 300 g de riz basmati

  • 150 g de mung dal ou haricots mungo (magasin bio) ou split green gram (magasins indiens) (à défaut, lentilles corail)

  • 2 cm de gingembre pelé et haché fin

  • 2 c à soupe de ghee (beurre clarifié)

  • 1 bonne c. à café de curcuma


  • 1 c à café de poivre noir moulu


  • 1 c. à café de graines de moutarde

  • 1 c. à café de graines de cumin

  • 1.5 à 2 c à café de sel

  • 100 g de carottes ou patate douce coupées en petits dés

  • 100 g de haricots verts (ou mange-tout) coupés

  • 100 g de courgettes coupées en petits dés


  • Coriandre fraîche ,1 filet de jus de citron

Faites tremper le riz à l’avance dans un récipient d’eau froide . (1h pour du riz basmati blanc, 3 h pour le mung dal )

 

Faites chauffer le ghee (beurre clarifié) dans une cocotte. Quand il est bien chaud, ajouter les graines de moutarde. Quand elles crépitent, les graines de cumin puis le gingembre haché; remuez sur feu doux 3 min.

 

Ajoutez alors les légumes choisis en dés. Faites-les revenir quelques minutes. Versez ensuite le mélange de riz et légumineuse, rincé et égoutté, 1 à 1,5 l d’eau tiède, le curcuma et le poivre. Couvrez et faites cuire à feu moyen 20 à 25 mn. Le tout doit être bien cuit et très onctueux. Salez, ajoutez un filet de jus de citron. Mélangez et servez avec la coriandre hachée.

 

Conseil :

Si vous désirez obtenir un kitchari plus liquide, ajoutez un peu plus d’eau, il sera encore plus digeste. 
C’est ainsi qu’on le sert en Inde aux enfants, aux personnes âgées ou aux malades.

 

Conseil Ayurvédique :

 

Faite son kitchari assez liquide pour vata ; pour kapha, ajoutez 1 pincée de gingembre en poudre ; pour pitta, évitez les graines de moutarde.

 

Après quelques jours de diète de kitchari seul, une légèreté physique envahit l’organisme, le transit intestinal se régule et les besoins s’éliminent avec facilité. Le sens sont plus aiguisés. La capacité de concentration augmente, la sensation du temps s’élargit et les jours semblent durer plus longtemps. Le visage devient lumineux et relaxé.

 

La beauté de ce plat est que vous pouvez le manger en un seul repas/jour pour donner une pause à votre digestion ou bien faire un nettoyage complet de 5-7 jours : vous commencerez alors vraiment à libérer les toxines accumulées et constaterez une perte de poids.

 

 

Comment faire un nettoyage au kitchari ?

 

-Déterminez le nombre de jours de diète au Kitchari

 

-Commencez à éliminer les aliments courants qui causent un déséquilibre quelques jours avant le nettoyage (alcool, caféine, le sucre, la viande, aliments transformés, etc.)

 

-Mangez un kitchari frais tous les jours (si possible) et le manger aux 3 repas de la journée

 

-Buvez des tisanes et de l'eau tiède toute la journée

 

-Prenez beaucoup de repos et du temps pour des soins personnels (massage à l’huile, bains chauds, yoga, méditation)

 

-Le matin, buvez un verre d'eau tiède citronnée suivi d'un autre verre d'eau tiède pour nettoyer votre organisme

 

-Si vous ressentez le besoin de manger autre chose que du kitchari, prenez des fruits frais de saison le matin ou l’après-midi en dehors des repas

 

*Le Panchakarma comprend un programme complet de massages ayurvédiques et de traitements de nettoyage intestinaux, pour débarrasser le corps d’amas (toxines) accumulé durant les mois, voire années, précédents. Le Panchakarma renforce également l’agni (feu digestif), ce qui évitera la production d’amas.

 

 

Please reload

Liste de diffusion
Posts récents

March 15, 2019

Please reload

Découvrez
l'album 
sagesse
Contactez-moi

Mobile (France): +33 6 63 73 64 30

Mobile (Ecosse): +44 77 1637 1899​

contact@stephaneayrault.com

www.stephaneayrault.com

  • Noir Icône Instagram
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black YouTube Icon

© 2017 by Stéphane Ayrault